Faire une sieste Ă©loigne les maladies, permet d’avoir une meilleure mĂ©moire, fait perdre du poids et bien plus encore




La sieste fait gĂ©nĂ©ralement partie des habitudes des populations qui viennent de pays chauds, ce n’est donc pas un exercice commun Ă  certains pays occidentaux comme la France, les Etats-Unis ou le Canada. Quand certaines rĂ©gions du monde laissent dĂ©libĂ©rĂ©ment le temps Ă  leurs employĂ©s de faire une sieste, dans d’autres, celle-ci peut ĂȘtre perçue comme une activitĂ© de paresseux. Pourtant, prendre le temps de se reposer pendant la journĂ©e peut avoir des avantages considĂ©rables. Sachez que la sieste augmente ainsi la vigilance, accĂ©lĂšre les performances motrices, amĂ©liore la perception des choses et peut mĂȘme vous aider Ă  perdre du poids !


La sieste, considĂ©rĂ©e comme une partie rĂ©guliĂšre, normale et intĂ©grale du rythme circadien (cycle veille-sommeil) peut en rĂ©alitĂ© ĂȘtre bĂ©nĂ©fique pour vous. En effet, la concentration et les niveaux d’Ă©nergie ne sont pas les mĂȘmes tout au long de la journĂ©e et ce, quelle que soit la qualitĂ© ou la durĂ©e de votre sommeil nocturne. Alors si vous ressentez de la fatigue, une baisse d’Ă©nergie, un coup de mou, n’ayez pas le rĂ©flexe de courir vers la machine Ă  cafĂ© et allez plutĂŽt faire une sieste. Dix Ă  vingt minutes suffiront pour faire des miracles !

D’ailleurs, de nombreuses multinationales comme Apple, Samsung ou Google ont compris les bienfaits de cette « pause » journaliĂšre. Leurs locaux sont amĂ©nagĂ©s en consĂ©quence, afin de permettre Ă  leurs employĂ©s de faire un petit somme et de se reposer avant de continuer leur travail. Ces entreprises ont tout compris car de nombreuses Ă©tudes vont dans ce sens, et indiquent que la sieste peut renforcer l’attention, la productivitĂ© et les performances des personnes.



Une Ă©tude menĂ©e par l’universitĂ© du Colorado Ă  Boulder a rĂ©vĂ©lĂ© que les enfants qui faisaient abstraction de leur temps de sieste avaient de plus grands  risques de souffrir d’un manque de joie et de dynamisme et de problĂšmes de santĂ© comme l’anxiĂ©tĂ©. Ceci est Ă©galement vrai pour les adultes. Des chercheurs ont dĂ©couvert que les adultes qui faisaient rĂ©guliĂšrement une sieste renforçaient ainsi les fonctions de leur mĂ©moire et leurs capacitĂ©s d’apprentissage. Dormir pendant la journĂ©e affecte donc positivement le cerveau et lui permet de bien redĂ©marrer par la suite. Car la sieste augmente les performances cognitives et psychomotrices, vous permet d’avoir une meilleure mĂ©moire et peut mĂȘme vous aider Ă  perdre du poids. En effet,  le manque de sommeil a tendance Ă  dĂ©rĂ©gler nos productions hormonales et il est donc plus difficile de contrĂŽler notre appĂ©tit.

Combien de temps une sieste devrait-elle durer ?

Il faut savoir qu’une sieste de 20 minutes et une autre de 90 minutes n’ont pas les mĂȘmes effets sur notre corps. Les experts affirment qu’une bonne sieste devrait durer entre 10 Ă  20 minutes, aprĂšs quoi le cerveau se rĂ©gĂ©nĂšre et ses fonctions s’amĂ©liorent de maniĂšre significative. Evitez-donc de prolonger votre sieste de plus de 20 minutes, une sieste de 30 minutes pourrait causer une inertie du sommeil et donc une sensation de « gueule de bois » au rĂ©veil.
Il en va de mĂȘme pour un sommeil d’une heure, il vous plonge dans une phase de sommeil profond, et si vous y cĂ©dez, cela peut causer une sensation de vertige au rĂ©veil et vous vous sentirez plus fatiguĂ©s qu’auparavant.
NĂ©anmoins, les siestes les plus longues durent environ 90 minutes et sont destinĂ©es aux personnes qui n’ont pas assez dormi toute la nuit. C’est un cycle complet du sommeil comprenant les Ă©tapes les plus lĂ©gĂšres et les plus profondes, y compris le sommeil paradoxal gĂ©nĂ©ralement liĂ© au stade de rĂȘves. Une sieste aussi longue Ă©vite habituellement l’inertie du sommeil, ce qui facilite le rĂ©veil.
Le processus de sommeil affecte donc favorablement le corps et lui permet d’amĂ©liorer sa crĂ©ativitĂ© et sa capacitĂ© de rĂ©flexion. Alors, siestez autant que possible mais veillez Ă  ne pas perturber votre sommeil nocturne rĂ©gulier.