MĂšre laisse son bĂ©bĂ© d’1 an dans la maison abandonnĂ©e: 10 ans aprĂšs, elle retourne…


MĂšre laisse son bĂ©bĂ© d’1 an dans la maison abandonnĂ©e: 10 ans aprĂšs, elle retourne…



Iaroslavl, une ville Russe, a Ă©tĂ© associĂ©e Ă  de nombreux incidents terribles. Les gens connaissent la ville Ă  cause d’un tragique accident d’avion qui a tuĂ© l’Ă©quipe de hockey sur glace de la ville, Lokomotiv Yaroslavl, ainsi que tout le personnel encadrant.

Cependant, les habitants de Iaroslavl n’oublieront jamais le terrible Ă©vĂ©nement qui a eu lieu il y a un peu plus de 10 ans.


Il y a un peu plus de 10 ans, un voisin a entendu un cri dans une maison de la rĂ©gion de Iaroslavl, tout prĂšs de Moscou. Ils l’ont ignorĂ© au dĂ©but, mais aprĂšs une semaine, ils ont dĂ©cidĂ© d’enquĂȘter au sujet des sons qui venaient de la maison abandonnĂ©e.

À leur horreur, ils ont dĂ©couvert une fille d’un an emmaillotĂ©e, effrayĂ©e et seule dans le coin d’une des chambres. L’enfant avait Ă©tĂ© laissĂ©e lĂ -bas par sa mĂšre pendant une semaine sans nourriture et sans eau, et si les rĂ©sidents n’Ă©taient pas venus quand ils l’ont fait, et elle serait fort probablement morte.

Liza Verbitskaya, la petite fille, a immĂ©diatement Ă©tĂ© emmenĂ©e Ă  l’hĂŽpital oĂč les docteurs ont dĂ©couvert qu’elle avait une hanche fracturĂ©e et elle Ă©tait mal-nourrie et dĂ©shydratĂ©e.
Liza a dĂ©veloppĂ© des problĂšmes suite au traumatisme qu’elle a vĂ©cu dans sa petite enfance. Elle ne pouvait pas mĂącher la nourriture, elle avait extrĂȘmement peur des bruits forts, et elle a eu beaucoup de difficultĂ©s Ă  apprendre Ă  marcher.

L’idĂ©e Ă©tait que Liza serait emmenĂ©e dans un orphelinat et proposĂ©e Ă  l’adoption aprĂšs son sĂ©jour Ă  l’hĂŽpital. Mais pendant qu’elle Ă©tait encore Ă  l’hĂŽpital, une femme appelĂ©e Inna Nika l’a trouvĂ© et a immĂ©diatement ressenti un lien avec cette enfant dans le besoin.

Inna Ă©tait Ă  l’hĂŽpital nuit et jour pour s’occuper de son fils malade. Un jour, elle a entendu un cri provenant d’une chambre non loin et en regardant Ă  l’intĂ©rieur elle a vu Liza. Depuis ce jour, Inna a commencĂ© Ă  rendre visite Ă  Liza chaque jour. La femme apportait toujours de nouveaux vĂȘtements, de la nourriture et des jouets pour elle.

Un jour, alors qu’Inna rendait visite Ă  Liza, la petite fille Ă©tait partie. Inna a vite dĂ©couvert que la petite fille Ă©tait assez forte pour quitter l’hĂŽpital et qu’elle avait Ă©tĂ© emmenĂ©e dans un orphelinat non loin. Inna avait dĂ©jĂ  deux fils et elle n’avait jamais pensĂ© Ă  l’adoption. Mais ce jour-lĂ  quand Liza a quittĂ© l’hĂŽpital, Inna a rĂ©alisĂ© qu’elle ne pourrait pas vivre sans elle.
« J’ai demandĂ© l’adresse de l’endroit oĂč ils l’avaient emmenĂ©e et j’y suis allĂ©e dĂšs que j’ai pu. Je ne me souviens mĂȘme pas comment j’ai fait pour y aller, » dit Inna.

La maman a vite commencĂ© le processus d’adoption et aprĂšs beaucoup de paperasserie, Liza a pu vivre avec Inna et sa famille, et elle Ă©tait entourĂ©e d’amour et de bonheur.

Liza ne se dĂ©veloppait pas aussi rapidement que les autres enfants ; il Ă©tait clair qu’elle avait souffert Ă©tant bĂ©bĂ©, mais Inna Ă©tait plus dĂ©terminĂ©e que jamais, elle allait s’assurer de donner a la petite fille tout le soutien et l’amour, mĂȘme aux moments les plus sombres.

Inna a dĂ©cidĂ© d’inscrire Liza Ă  un cours de dance, en espĂ©rant que la musique l’aiderait et l’inspirerait Ă  se dĂ©velopper physiquement et mentalement. Et ça a marchĂ©. GrĂące Ă  la danse, et Ă  l’amour et les soins de sa mĂšre adoptive, Liza est devenue une enfant en bonne santĂ© et heureuse.

Quand elle a commencĂ© l’Ă©cole, personne n’arrivait Ă  croire que c’Ă©tait la mĂȘme fille qui avait Ă©tĂ© abandonnĂ©e par ses parents et laissĂ©e pour morte dans une maison abandonnĂ©e.

Il y avait aussi un autre problĂšme. Liza avait la peau foncĂ©e et faisait partie de la population rom de Russie. Dans la rĂ©gion de Iaroslavl, oĂč les gens ont gĂ©nĂ©ralement la peau trĂšs claire, cela voulait dire qu’elle aurait Ă  affronter des prĂ©judices Ă  cause de son apparence. Les enfants la taquinaient Ă  l’Ă©cole et elle attirait beaucoup l’attention quand elle sortait.

Mais Liza ne s’inquiĂ©tait pas des regards et des mots blessants. « Elle n’a pas honte de qui elle est. Quand elle Ă©tait petite, je lui ai dit, « Les gens te fixeront toujours – sois-y prĂ©parĂ©e, » » dit Inna.

Inna a toujours dit Ă  sa fille qu’elle ne devrait jamais Ă©couter les mots cruels. Aujourd’hui, Liza est une jeune fille qui remporte des compĂ©titions de talent et de beautĂ© et elle est mĂȘme devenue mannequin.

Quel merveilleux contraste avec le début de sa vie !
À cause de sa carriĂšre de mannequin et son incroyable parcours, elle est devenue une cĂ©lĂ©britĂ© en Russie, et de nombreuses personnes l’ont vue dans les mĂ©dias, incluant sa mĂšre biologique qui voulait la revoir. Mais toutes ses requĂȘtes ont Ă©tĂ© rejetĂ©es.

C’est vraiment merveilleux de voir comment l’amour et l’attention peuvent transformer une vie qui a commencĂ© avec tant d’horreur. Nous espĂ©rons que Liza continuera Ă  mener une vie heureuse et pleine de succĂšs.