Un petit bébé meurt congelé à cause de sa mÚre




Un petit bébé meurt congelé à cause de sa mÚre



Pour veiller Ă  la protection des enfants, les parents sont tenus d’Ă©liminer tout danger prĂ©sent dans leur environnement car la moindre nĂ©gligence pourrait avoir des consĂ©quences atroces et irrĂ©versibles. C’est le cas pour ce petit garçon de 7 mois dĂ©cĂ©dĂ© Ă  cause du froid. Les faits tragiques ont Ă©tĂ© relayĂ©s par nos confrĂšres du mĂ©dia britannique The Independent.

Les tragĂ©dies concernant les bĂ©bĂ©s ne sont pas exclusives Ă  la saison estivale. Un incident dramatique s’est produit dans la rĂ©gion de Khabarovsk, au Sud-Est de la SibĂ©rie, en Russie : une mĂšre a laissĂ© son petit garçon de 7 mois mourir de froid aprĂšs l’avoir supposĂ©ment oubliĂ© sur le balcon de leur appartement.


5 heures dans une poussette Ă  -7° Celsius
Selon les mĂ©dias locaux, le bĂ©bĂ© de 7 mois avait Ă©tĂ© placĂ© par sa mĂšre, sur le balcon d’un appartement dans la ville de Nikolaevsk-on-Amur, dans la rĂ©gion de Khabarovsk en Russie. La mĂšre d’une quarantaine d’annĂ©es, l’aurait oubliĂ© aprĂšs avoir voulu qu’il puisse dormir au grand air.


Une enquĂȘte a Ă©tĂ© ouverte pour mettre en lumiĂšre les circonstances de ce drame menant un enfant Ă  rester dans sa poussette Ă  une tempĂ©rature de  -7 degrĂ©s Celsius.

Le petit garçon est malheureusement dĂ©cĂ©dĂ© des suites d’une hypothermie, qui se produit lorsque la tempĂ©rature du corps baisse aprĂšs une exposition au froid. La mĂšre du petit garçon a Ă©tĂ© placĂ©e en dĂ©tention.

«Victime des basses tempĂ©ratures»


BBC News qui a Ă©galement relayĂ© cette histoire bouleversante rapporte l’avertissement Ă©mis par les autoritĂ©s sanitaires russes aprĂšs cet incident concernant le fait de laisser des enfants Ă  l’extĂ©rieur sans surveillance.

« Sachez toujours oĂč et avec qui se trouve votre enfant », a annoncĂ© le ministĂšre de la santĂ© dans un article sur Instagram, ajoutant: « un enfant perdu ou blessĂ© dans la rue peut trĂšs rapidement devenir victime de basses tempĂ©ratures.”


Toujours selon le mĂ©dia britannique, cette pratique ne serait pas exclusive Ă  la Russie et serait Ă©galement pratiquĂ©e dans quelques pays nordiques, oĂč certains parents considĂšrent que laisser les enfants Ă  l’air libre renforcerait leur systĂšme immunitaire. Connue sous le nom de “sieste nordique”, cette coutume scandinave a Ă©tĂ© mise en lumiĂšre dans un article de RTL info oĂč la pĂ©diatre GeneviĂšve François, responsable de l’unitĂ© du sommeil pĂ©diatrique aux cliniques Saint-Luc, met en garde contre ses dangers: « S’il y a une vasoconstriction des extrĂ©mitĂ©s, il y a malgrĂ© tout un risque de gelure pour les extrĂ©mitĂ©s, principalement les mains et les pieds, et ce risque n’est pas nul chez les tout-petits, il faut tenir compte de cet Ă©lĂ©ment-lĂ . » Sans oublier les risques liĂ©s Ă  une surconsommation de calories pour lutter contre le froid, la fragilisation des muqueuses et le risque de mort subite chez l’enfant.

L’experte rappelle Ă©galement que ce genre de pratique ne devrait jamais se faire dans des tempĂ©ratures infĂ©rieures Ă  5 degrĂ©s et si les bĂ©bĂ©s ont moins de 6 mois. Des dangers qui poussent Ă  la prudence, voire Ă  l’abstention pour Ă©viter les risques pour les plus petits.


L’hypothermie en cause
L’hypothermie est  une baisse de la tempĂ©rature du corps, en dessous de 35° Celsius. Notons que la rĂ©fĂ©rence de la tempĂ©rature corporelle est de 37° Celsius.

Une situation d’hypothermie peut trĂšs vite devenir alarmante si elle n’est pas prise en charge le plus rapidement possible. Celle-ci apparaĂźt gĂ©nĂ©ralement lors d’une exposition Ă  un milieu froid, aggravĂ©e par une durĂ©e d’exposition consĂ©quente, ou aprĂšs une chute dans une eau gelĂ©e.

Ce sont les nourrissons et les jeunes enfants qui sont les plus vulnĂ©rables car leur capacitĂ© d’auto-rĂ©gulation de tempĂ©rature est amoindrie. Toutefois, rappelons que le risque d’hypothermie est rĂ©el pour tout individu si l’Ă©quipement ne permet pas de se protĂ©ger en situation de froid.


Quelques conseils de prévention
Pour ne pas se retrouver en situation d’hypothermie, le mieux est de bien se protĂ©ger, surtout au niveau du visage, de la tĂȘte et du cou, pendant les pĂ©riodes de froid. Il convient Ă©galement de rester au sec et d’enlever les vĂȘtements mouillĂ©s le plus rapidement possible.

Voici quelques conseils Ă  suivre en situation d’hypothermie:


  • Avant toute chose, appeler le 15 pour le SAMU ou le 112 pour le numĂ©ro europĂ©en d’urgence.
  • Mettre l’individu en situation d’hypothermie Ă  un endroit plus chaud ;
  • Lui faire enlever tout vĂȘtement humide ;
  • Enrouler l’individu dans une couverture de survie ou dans une serviette chaude ;
  • PrivilĂ©gier les aliments Ă©nergĂ©tiques et les boissons chaudes, si la personne est capable de manger ;
  • Surveiller la tempĂ©rature du corps.

Cependant, certaines choses sont Ă  Ă©viter telles que prendre un bain chaud, masser les membres du corps ou boire de l’alcool, car cela pourrait entraĂźner une dilatation importante des vaisseaux sanguins et une chute de la pression artĂ©rielle.

En cas d’hypothermie sĂ©vĂšre oĂč l’individu est figĂ© et inconscient, l’appel des secours est urgent et primordial.

source : The Independent