C’est officiel : les femmes sont plus intelligentes que les hommes

 


C'est une question qui a alimentĂ© de nombreuses discussions : qui est plus intelligent, hommes ou femmes ? Les femmes ont-elles vraiment gagnĂ© la bataille des sexes ? Eh bien mauvaise nouvelle pour les hommes, car selon une Ă©tude rĂ©cente, les femmes jouissent d'un avantage plus important dans le systĂšme d'enseignement supĂ©rieur, et cela signifie bien qu'elles sont plus susceptibles d'exceller par rapport Ă  leurs homologues masculins comme le souligne nos confrĂšres de l’express.

Une Ă©tude aux rĂ©sultats surprenants 

Les rĂ©sultats de l’Ă©tude, rĂ©digĂ©s par le Dr Hendirk Van Broekhuizen et Dr Nic Spaull avec le groupe de recherche sur les politiques socio-Ă©conomiques (ReSEP) du dĂ©partement d’Ă©conomie de l’UniversitĂ© de Stellenbosch en Afrique du Sud, dĂ©claraient que :


« En moyenne, les filles rĂ©ussissent mieux que les garçons. Elles apprennent Ă  lire beaucoup plus rapidement que les garçons (ce qui est le cas de presque tous les pays Ă  revenu intermĂ©diaire ou Ă©levĂ©). Ici, en Afrique du Sud, les filles ont Ă©galement de meilleurs rĂ©sultats en mathĂ©matiques. »

C’est la raison pour laquelle Spaull trouve Ă©trange le fait que les filles rĂ©ussissent en moyenne mieux Ă  l’Ă©cole et Ă  l’universitĂ©, mais les performances sur le marchĂ© du travail sont beaucoup moins bonnes. Cela souligne la nĂ©cessitĂ© de comprendre pourquoi la dynamique du milieu du travail entraĂźne ce dĂ©sĂ©quilibre. Les femmes gagnent toujours 15 Ă  17% de moins que les hommes pour le mĂȘme travail.


Les chercheurs ont surnommĂ© ce phĂ©nomĂšne « l’effet Martha », semblable Ă  « l’effet Matthew », oĂč les riches s’enrichissent et les pauvres s’appauvrissent ». Mais dans ce cas, les femmes deviennent seulement plus intelligentes… que les hommes.


Ce n’est pas limitĂ© Ă  l’Afrique du Sud. L’Ă©tude met en Ă©vidence le fait que les pays Ă  revenu Ă©levĂ© et intermĂ©diaire vivent le mĂȘme scĂ©nario. Il semble qu’il ne soit pas nĂ©cessaire d’ĂȘtre plus riche pour ĂȘtre plus intelligent.

Une autre expĂ©rience, les mĂȘmes rĂ©sultats 


Une autre expĂ©rience menĂ©e en 2010, certes non scientifique, corrobore tout de mĂȘme les rĂ©sultats de cette Ă©tude. En effet, les concepteurs du jeu de sociĂ©tĂ© Trivial Pursuit ont organisĂ© une version en ligne qui s’est dĂ©roulĂ©e pendant cinq mois Ă  l’Ă©chelle mondiale, en neuf langues, avec environ 15 121 731 questions posĂ©es. Pour lutter contre la triche, il y avait une limite de temps de 20 secondes pour rĂ©pondre aux questions Ă  choix multiples.


Les rapports de force ont changé à plusieurs reprises entre les deux sexes, mais ont abouti à la victoire décisive des femmes. Elles ont correctement répondu à 4 088 139 questions, contre 4 077 596 chez les hommes.


En se fĂ©licitant du rĂ©sultat, Carol Vorderman, ancienne experte en mathĂ©matiques du jeu tĂ©lĂ©visĂ© Countdown, version britannique du jeu tĂ©lĂ©visĂ© français Des chiffres et Des Lettres, a dĂ©clarĂ© : « C’est un rĂ©sultat magnifique pour les femmes. Le jeu est entiĂšrement multitĂąche et les femmes sont Ă©videmment les leaders dans ce domaine. »


« Les femmes rivalisent toujours avec les hommes sur les sujets difficiles dans Trivial Pursuit, mĂȘme si je n’irai pas jusqu’Ă  dire que c’Ă©tait une victoire perdue d’avance. » rajoute Vorderman.


James Flynn, un psychologue spĂ©cialiste du quotient intellectuel (QI) avait affirmĂ© dans les colonnes de la DĂ©pĂȘche du midi  : «  les femmes sont plus intelligentes que les hommes, une premiĂšre depuis cent ans. »

« C’est la premiĂšre fois depuis la crĂ©ation du test de QI que les femmes bĂ©nĂ©ficient de rĂ©sultats supĂ©rieurs aux hommes » affirme t’il.


Les femmes sont Ă©motionnellement plus intelligentes que les hommes 


Une Ă©tude rĂ©cente rĂ©alisĂ©e en 2016 montre que les femmes ont obtenu de meilleurs rĂ©sultats dans pratiquement toutes les catĂ©gories d’intelligence Ă©motionnelle que les hommes. Toutes les donnĂ©es indiquent que les personnes qui obtiennent les meilleures notes en intelligence Ă©motionnelle et sociale sont les leaders les plus efficaces au sein des organisations, car elles sont en mesure d’influencer les autres, de faire preuve de maitrise de soi et des relations humaines, de bien gĂ©rer les conflits grĂące Ă  l’empathie et de dĂ©velopper l’autonomie de leurs collaborateurs.

Dans l’ensemble, les femmes peuvent se frayer un chemin vers la rĂ©ussite professionnelle en s’appuyant sur leurs compĂ©tences et en continuant de les perfectionner. L’intelligence Ă©motionnelle est un indicateur clĂ© du succĂšs des femmes dans les organisations et, heureusement, comme un bon vin, elle peut ĂȘtre dĂ©veloppĂ©e avec l’Ăąge et la maturitĂ©.

 source : l’express.