L’ail est un remĂšde naturel : 3 choses qu’il peut soigner dans votre corps

 


Depuis de nombreuses annĂ©es, les adeptes de la mĂ©decine traditionnelle valorisent l’ail pour ses vertus thĂ©rapeutiques. GrĂące Ă  ses composĂ©s actifs, ce condiment est considĂ©rĂ© comme un vĂ©ritable alliĂ© naturel. Anti-inflammatoire, antimicrobien et antifongique, l’ail a plus d’un tour dans son sac pour vous apporter une santĂ© de fer. Mais saviez-vous que cet incontournable de vos cuisines pouvait soulager la toux, la pneumonie et les infections de l’oreille ? On vous en dit plus.

L’ail est un super-aliment qui fait partie de la famille des alliacĂ©es au mĂȘme titre que l’oignon, l’Ă©chalote, la ciboulette et le poireau. Dans un contexte d’abondance alimentaire, notre corps est soumis Ă  de nombreux agents pathogĂšnes qui peuvent entraver sa santĂ©. De ce fait, nombreux sont ceux qui ont privilĂ©giĂ© un retour Ă  une alimentation plus naturelle pour prĂ©server leur organisme.

                                 Image : GETTY IMAGES

L’ail : un super-aliment Ă  consommer sans modĂ©ration

Franck Senninger, mĂ©decin nutritionniste auteur de L’ail et ses bienfaits, a mis en avant les vertus de ce super-aliment. L’ail est riche en antioxydants qui « contrent le vieillissement en captant la toxicitĂ© de l’oxygĂšne », indique l’expert. Ainsi, l’ail permettrait de lutter contre les radicaux libres et de prĂ©server les cellules du corps contre le vieillissement prĂ©maturĂ©. Par ailleurs, l’ail contient de l’allicine, « un composĂ© soufrĂ© antibactĂ©rien, anti-infectieux et qui combat les virus », ajoute le mĂ©decin.

L’ail pour prĂ©venir la pneumonie 

La pneumonie est une infection respiratoire aiguĂ« qui touche les poumons. Elle peut ĂȘtre causĂ©e par des bactĂ©ries, des virus ou encore des champignons. « Les germes les plus frĂ©quemment en cause sont le pneumocoque, puis des virus (influenza, rhinovirus) », rĂ©vĂšle le Dr Bervar, pneumologue Ă  l’hĂŽpital Calmette Ă  Lille. Selon la communautĂ© scientifique, les propriĂ©tĂ©s antibactĂ©riennes de l’ail agissent efficacement pour lutter contre la pneumonie d’origine bactĂ©rienne. En outre, l’activitĂ© antivirale de l’ail a Ă©tĂ© mise en avant par des chercheurs puisque l’extrait d’ail a permis de soulager le rhume, une infection souvent causĂ©e par le rhinovirus.

L’ail pour combattre la toux 

GĂ©nĂ©ralement, la toux est considĂ©rĂ©e comme une affection banale mais qui peut s’avĂ©rer gĂȘnante au quotidien. Selon une Ă©tude scientifique, l’allicine, un composĂ© soufrĂ© que l’on retrouve dans l’ail, permet de prĂ©venir efficacement le rhume, lequel s’accompagne gĂ©nĂ©ralement d’une toux.  

L’ail pour soulager les infections d’oreille 

Les infections de l’oreille, aussi appelĂ©es otites, surviennent lorsque des virus ou des bactĂ©ries s’introduisent dans le corps. GĂ©nĂ©ralement, une otite se manifeste suite Ă  une infection des voies respiratoires et peut ĂȘtre plus ou moins douloureuse. Les chercheurs ont rĂ©vĂ©lĂ© que des gouttes auriculaires contenant de l’ail peuvent attĂ©nuer les symptĂŽmes d’une otite. Il faut toutefois prĂ©ciser que ce traitement est Ă  proscrire en cas de perforation du tympan.

La recette du remĂšde Ă  l’ail 

Avant de passer Ă  la prĂ©paration de votre remĂšde Ă  l’ail, vous aurez besoin de :

–   5 gousses d’ail pelĂ©es et Ă©crasĂ©es

–   3 cuillĂšres Ă  cafĂ© d’huile de noix de coco

–   2 cuillĂšres Ă  soupe d’huile d’olive extra vierge

NB : choisissez des ingrĂ©dients d’origine biologique pour prendre soin de votre santĂ©.

Pour concocter ce remĂšde naturel, commencez par chauffer l’huile de noix de coco au bain marie. Ensuite, ajoutez l’huile d’olive et les gousses d’ail Ă©crasĂ©es. MĂ©langez bien jusqu’Ă  obtenir une prĂ©paration homogĂšne. Laissez reposer dans un bocal en verre pendant 30 minutes, puis filtrez avant utilisation.

Conseils d’utilisation : 

Si vous souffrez de douleurs au sinus, massez votre nez avec cette prĂ©paration.

Si vous avez une toux ou une pneumonie, massez votre poitrine avec ce mélange.

En cas d’otite, il est recommandĂ© de faire cuire quelques gousses d’ail pour en extraire le jus, puis de faire couler 1 Ă  3 gouttes dans l’oreille atteinte.

Mises-en garde : 

La consommation de l’ail est dĂ©conseillĂ©e pour les personnes qui souffrent d’une maladie du sang, qui prennent des traitements anticoagulants et avant une opĂ©ration chirurgicale.