Tout sur l’alimentation des oiseaux en hiver – aliments, mangeoires et plus encore !


Nourrir les oiseaux est souvent considĂ©rĂ© comme un loisir agrĂ©able et gratifiant. Si vous apprĂ©ciez cette activitĂ© ou que vous ĂȘtes amateur d’ornithologie, nous vous invitons Ă  noter ce que les volatiles affectionnent tout particuliĂšrement en hiver. De cette maniĂšre, vous leur permettrez de profiter d’une mangeoire Ă  oiseaux de qualitĂ© pendant les mois les plus froids de l’annĂ©e.


Vous pourrez faire le bonheur d’une centaine d’oiseaux du jardin grĂące aux astuces que nous vous prĂ©senterons dans cet article. Avant de les consulter, sachez toutefois que la nourriture varie selon les rĂ©gions, chacune d’entre elles Ă©tant gĂ©nĂ©ralement visitĂ©e par des espĂšces plus ou moins diffĂ©rentes.  

Vous pouvez nourrir efficacement les oiseaux en hiver – Source : The Spruce 

Les espĂšces d’oiseaux Ă  connaĂźtre

Hormis, le Pigeons, le Rouge-gorge, le Moineau ou la Tourertelle, il existe une multitude d’espĂšces pouvant apparaĂźtre prĂšs de votre maison, certaines d’entre elles sont plus frĂ©quentes que d’autres, notamment en raison de facteurs climatiques ou environnementaux. Dans ce sens, les habitants des rĂ©gions du nord peuvent tomber sur des gros-becs du pin, des gros-becs du soir et des becs croisĂ©s rouges dans leurs mangeoires. Si vous habitez les rĂ©gions du sud, vous tomberez peut-ĂȘtre sur des colibris ou des fauvettes.De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, les visiteurs les plus courants en hiver sont les pinsons, les mĂ©sanges, les moineaux, les geais, les pics et les cardinaux. Pour autant, la chute des tempĂ©ratures et la disponibilitĂ© des sources naturelles de nourriture peuvent donner lieu Ă  des rencontres surprenantes, surtout si vous disposez de mangeoires fiables.

Quelles mangeoires Ă  oiseaux choisir ?

Il est prĂ©fĂ©rable de prĂ©voir plus d’une mangeoire afin d’attirer le plus d’oiseaux sauvages en hiver, en veillant Ă  ce qu’elles disposent des caractĂ©ristiques suivantes :

1. Un couvercle pour protéger les graines pour oiseaux

En hiver, de fortes averses et d’Ă©ventuelles tempĂȘtes ne sont pas Ă  exclure. Il faudrait donc que les mangeoires aient un large couvercle au niveau des ports d’alimentation, des perchoirs et des plateaux de distribution. Cela Ă©vitera aux graines de se retrouver enfouies sous la neige ou d’ĂȘtre emportĂ©es par le vent. Les mangeoires Ă  plateforme « fly-through », sont efficaces, Ă  condition que le couvercle soit assez grand pour protĂ©ger ces tĂ©trapodes des intempĂ©ries.  Si votre mangeoire favorite ne dispose pas de couvercle intĂ©grĂ©, vous pouvez y ajouter de larges chicanes.

2. Un endroit Ă  l’abri du vent

Tenir compte des vents violents est indispensable durant cette saison. Pour cela, il vaudrait mieux placer les mangeoires dans une zone abritĂ©e. Faites en sorte qu’elles soient installĂ©es Ă  portĂ©e de vue afin que vous puissiez Ă©galement observer les insectivores. Veillez nĂ©anmoins Ă  ce qu’elles soient placĂ©es Ă  150 cm d’un mur ou d’une fenĂȘtre pour Ă©viter que ces derniers ne se heurtent Ă  un obstacle en cherchant Ă  manger. Une autre alternative consiste Ă  installer des perchoirs ou des nichoirs suspendus. Les prĂ©dateurs sont aussi Ă  prendre en compte. PrĂ©voyez des haies ou de la broussaille Ă  placer prĂšs de vos dispositifs pour les dissuader de s’approcher.

Un perchoir suspendu empĂȘche la possibilitĂ© que les oiseaux heurtent vos fenĂȘtres – Source : The Spruce

3. Une capacité importante

Pour des raisons de commoditĂ©, privilĂ©giez des mangeoires de grande capacitĂ© pour vous Ă©viter d’avoir Ă  les remplir frĂ©quemment. Cependant, si votre mangeoire est un modĂšle Ă  plate-forme ouverte, elle doit ĂȘtre vidĂ©e et remplie chaque jour pour que la nourriture ne moisisse pas. Ce problĂšme ne se pose pas si les graines sont protĂ©gĂ©es de l’humiditĂ© dans des mangeoires couvertes.

4. Un nettoyage rĂ©gulier 

Les sources de nourriture naturelle Ă©tant plus rares en hiver, veillez Ă  nettoyer et Ă  stĂ©riliser rĂ©guliĂšrement vos mangeoires pour protĂ©ger les nombreux granivores qui pourront y avoir recours.GrĂące Ă  un entretien appropriĂ©, vous leur Ă©viterez de manger une nourriture moisie susceptible d’entraĂźner des maladies. Si les graines ont Ă©tĂ© enterrĂ©es dans la neige ou trempĂ©es dans de l’eau, nettoyez la mangeoire puis laissez-la sĂ©cher avant de la remplir.N’oubliez pas de passer un chiffon sur les perchoirs, les poteaux et toute autre partie susceptible d’accumuler de la saletĂ©.

Comment nourrir les oiseaux pour passer l’hiver ?

Passons maintenant Ă  ce qui intĂ©resse vraiment les oiseaux, Ă  savoir la nourriture. Quand il neige, la majeure partie d’entre eux se focalise sur les graines et moins sur les insectes et les fruits. Ces derniers Ă©tant plus difficiles Ă  trouver en saison hivernale. Pour autant, ces ovipares ont besoin d’Ă©nergie pour survivre. L’idĂ©al est donc de leur fournir une nourriture Ă  teneur Ă©levĂ©e en lipides. Voici une liste d’aliments nutritifs Ă  offrir aux oiseaux :

  • Les arachides dĂ©cortiquĂ©es ou les cƓurs d’arachides
  • Les graines de Nyjer (chardon)Les graines de millet blanc
  • Le suif, que vous pouvez mĂ©langer avec des graines ou des fruits
  • Le beurre d’arachide
  • Les graines de tournesol Ă  l’huile noire (les graines de tournesol font mĂȘme partie des aliments pouvant stimuler l’immunitĂ©)
  • Graines de lin (IdĂ©ale pour le dĂ©veloppement des plumes de diffĂ©rentes espĂšces d’oiseaux et oisillons)
  • Boule de graisse Ă  base de margarine vĂ©gĂ©tale ou de noix de coco

Pensez Ă©galement Ă  ĂȘtre Ă©conomes en Ă©vitant un excĂšs de graines qui pourraient ĂȘtre gaspillĂ©es. Pour cela, choisissez celles qui sont adaptĂ©es aux espĂšces d’oiseaux prĂ©sentes en hiver. Prenez aussi en compte leurs aliments favoris. Enfin pensez Ă  disposer un abreuvoir Ă  proximitĂ© de l’alimentation des oiseaux

Les ornithologues amateurs prĂ©fĂšrent gĂ©nĂ©ralement utiliser des mĂ©langes de graines afin d’Ă©viter ces pertes. Parmi leurs prĂ©parations, on trouve les graines de tournesol dĂ©cortiquĂ©es. Cela leur Ă©pargne un amas de coques accumulĂ© pendant plusieurs mois sous les mangeoires durant le printemps. 

Comment stocker les graines ?

Avant l’arrivĂ©e de l’hiver, plusieurs centres de jardinage liquident leurs stocks de semences afin de laisser de la place pour la nouvelle marchandise. Les prix sont alors plus intĂ©ressants et peuvent vous donner l’opportunitĂ© de vous approvisionner en graines en automne.

Si vous arrivez Ă  bien les stocker, la majoritĂ© d’entre elles peuvent se conserver pendant des mois. C’est notamment le cas des mĂ©langes de graines et des graines de tournesol. Pour une conservation efficace, optez pour un endroit frais et sec oĂč les rongeurs et insectes ne peuvent pas pĂ©nĂ©trer. Par ailleurs, prĂ©fĂ©rez ranger votre stock dans un bac facile d’accĂšs. Et afin de remplir les mangeoires avec davantage de facilitĂ©, munissez-vous d’une grande cuillĂšre ou d’une louche. Avec toutes ces mesures, vous aurez suffisamment de graines pour gĂąter l’appĂ©tit hivernal des oiseaux.

Comment se protéger des prédateurs ?

Les oiseaux ne sont pas les seules crĂ©atures concernĂ©es par la raretĂ© de la nourriture en hiver. Les ravageurs et prĂ©dateurs tels que les chats, les souris, les Ă©cureuils ou les ratons laveurs sont Ă©galement impliquĂ©s. En considĂ©rant donc qu’une course Ă  la nourriture est de mise, vous pouvez prendre certaines prĂ©cautions afin de garantir la sĂ©curitĂ© des oiseaux :

  • Vous pouvez utiliser des perchoirs en cage ou des chicanes d’Ă©cureuil. De plus, les mangeoires fabriquĂ©es en plastique ou en mĂ©tal sont plus rĂ©sistantes Ă  la mastication.
  • Entourez les stations d’alimentation de clĂŽtures ou bien de mailles provisoires afin d’Ă©loigner les visiteurs nuisibles.
  • Vous pouvez Ă©loigner les ravageurs et autres prĂ©dateurs en leur offrant d’autres aliments. Les Ă©pis de maĂŻs sont recommandĂ©s pour les Ă©cureuils. Assurez-vous toutefois de les Ă©loigner de la mangeoire et de prĂ©fĂ©rence loin de son pĂ©rimĂštre.  

Conseils supplémentaires pour la nourriture et la protection des oiseaux

Afin que les animaux profitent de la nourriture dans les meilleures conditions possibles, veillez Ă  appliquer ces conseils :

  • AprĂšs chaque tempĂȘte, nettoyez les stations d’alimentation afin que la nourriture soit plus facile d’accĂšs ;
  • Gardez les sources naturelles de nourriture intactes. Laissez les fruits et les baies sur les arbres ainsi que les buissons et les haies ;
  • Fournissez aux oiseaux de l’eau en ajoutant un bain d’oiseau chauffĂ© dans votre jardin ;
  • DĂ©neigez la zone autour des mangeoires afin de laisser les oiseaux accĂ©der aux graines et aux miettes dispersĂ©es sur le sol ;
  • Laissez ces abris ouverts toute l’annĂ©e afin que les oiseaux puissent les utiliser pour se reposer.

En les observant, vous rĂ©aliserez que c’est grĂące Ă  vos efforts que vous avez fait plus d’un oiseau heureux et vous contribuez Ă  prĂ©server la biodiversitĂ©