PrĂ©cautions d’usage

1/ Consultez votre mĂ©decin en cas de doute, si vous ĂȘtes allergique, si vous ĂȘtes enceinte, si vous allaitez ou pour un bĂ©bĂ©
Avant d’utiliser un remĂšde de grand-mĂšre, il faut savoir quel est le problĂšme de santĂ© en cause. Seuls les maux que chacun peut reconnaĂźtre aisĂ©ment (par exemple: malaise digestif, rhume, toux, trouble mineur des yeux, douleur suite Ă  un traumatisme) peuvent ĂȘtre raisonnablement du domaine des remĂšdes de grand-mĂšre. Lorsque les symptĂŽmes sont douteux, violents ou persistants, il est impĂ©ratif de consulter au plus vite son mĂ©decin pour un examen plus approfondi. Les femmes enceintes et allaitantes ne doivent jamais recevoir un remĂšde sans avis mĂ©dical.

2/ Recourez au remÚde de grand-mÚre pour une durée adaptée
Si vous ne constatez pas d’amĂ©lioration rapide Ă  votre problĂšme de santĂ© (attendez 24 Ă  48 heures pour en Ă©valuer les effets) ou si vous estimez que le mal s’aggrave, une consultation mĂ©dicale s’impose. Dans tous les cas, demandez l’avis de votre mĂ©decin, surtout si vous ĂȘtes sujet aux allergies ou si vous suivez dĂ©jĂ  un traitement mĂ©dical.

3/ Évitez le cumul de remùdes
Ne cachez jamais Ă  votre mĂ©decin les remĂšdes que vous avez pris de vous-mĂȘme ou prenez encore. Tout comme les mĂ©dicaments, les remĂšdes Ă  base de plantes mĂ©dicinales peuvent exposer Ă  des interactions mĂ©dicamenteuses si un traitement par des mĂ©dicaments est dĂ©jĂ  administrĂ©.

4/ Soyez vigilant avec les enfants
Les remĂšdes de grand-mĂšre doivent ĂȘtre employĂ©s avec prudence chez les enfants. Aucun produit Ă  base de plante ne doit ĂȘtre administrĂ© par voie orale aux enfants de moins de 18 ans sans contrĂŽle mĂ©dical. L’usage des huiles essentielles sous quelque forme que ce soit doit ĂȘtre rĂ©servĂ© aux enfants de plus de 12 ans. Tous les produits Ă  base de menthe sont dangereux (risque d’arrĂȘt respiratoire) et Ă  proscrire chez les enfants de moins de 2 ans.

5/ Soyez vigilant avec les femmes enceintes et celles qui allaitent
Pendant la grossesse, l’utilisation de plantes Ă  des fins thĂ©rapeutiques n’est pas anodine et peut se rĂ©vĂ©ler dangereuse pour la mĂšre comme pour l’enfant Ă  naĂźtre. De ce fait, il est indispensable de consulter un mĂ©decin avant de prendre un remĂšde Ă  base de plantes, quel qu’il soit. Les mĂȘmes prĂ©cautions s’imposent pendant l’allaitement. Par prĂ©caution et excĂšs de prudence, la majoritĂ© des huiles essentielles sont strictement interdites durant les trois premiers mois de la grossesse et tout au long de l’allaitement de bĂ©bĂ©. Certaines huiles essentielles sont nĂ©anmoins autorisĂ©es Ă  partir du quatriĂšme mois de grossesse voire tout au long de la grossesse, mais uniquement aprĂšs avis mĂ©dical.

6/ Soyez vigilant en cas de maladie chronique
Dans certains types de maladies chroniques (rhume des foins, eczĂ©ma, asthme, diabĂšte, troubles du foie et du rein, etc.), l’usage des remĂšdes Ă  base de plantes ne doit ĂȘtre fait que sous contrĂŽle mĂ©dical. Un dialogue ouvert avec le mĂ©decin et le pharmacien est indispensable. En aucun cas, l’usage de remĂšdes de grand-mĂšre ne doit se substituer aux mĂ©dicaments prescrits par le mĂ©decin.

7/ Respectez la prĂ©paration et les prĂ©cautions d’emploi des remĂšdes Ă  base d’huiles essentielles
Les huiles essentielles sont des mĂ©langes complexes trĂšs actifs dont l’utilisation impose certaines prĂ©cautions:
Avant toute utilisation d’huiles essentielles, demandez conseil Ă  un mĂ©decin ou un pharmacien spĂ©cialiste des huiles essentielles. En usage interne, du fait de leurs propriĂ©tĂ©s irritantes pour le systĂšme digestif, l’ingestion des huiles essentielles ne convient ni aux enfants, ni aux femmes enceintes ou qui allaitent. N’utilisez que des huiles essentielles de qualitĂ©, 100 % pures, naturelles et estampillĂ©es du label de qualitĂ©. En usage externe, du fait de leurs effets parfois allergisants, photosensibilisants et toxiques, les huiles essentielles doivent ĂȘtre utilisĂ©es avec une grande prĂ©caution, surtout chez les sujets allergiques. Elles ne doivent pas ĂȘtre appliquĂ©es sur une peau s’exposant au soleil. En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, elles sont agressives Ă  l’Ă©tat pur pour la peau (risque d’irritations ou de brĂ»lures cutanĂ©es). Elles ne se dissolvent pas dans l’eau et doivent donc ĂȘtre diluĂ©es dans des huiles vĂ©gĂ©tales avant application. Respectez scrupuleusement les voies d’absorption et les posologies indiquĂ©es. N’appliquez jamais une huile essentielle pure sur les yeux, les oreilles et les muqueuses nasales et ano-gĂ©nitales. En cas de projection accidentelle dans l’Ɠil, n’utilisez pas l’eau pour vous rincer, mais une huile vĂ©gĂ©tale. En rĂšgle gĂ©nĂ©rale, les huiles essentielles ne devraient ĂȘtre dĂ©livrĂ©es qu’en pharmacie avec mise en garde des utilisateurs par le pharmacien du danger qu’entraĂźnent leur abus et le non-respect de la posologie.